Madagascar – Pays cible de Ed+

Source Action contre la Faim

Madagascar connaît une situation de grande pauvreté structurelle qui s’est aggravée avec l’impact négatif de la crise financière mondiale et l’enlisement de la crise politique que traverse le pays depuis 2009. Entre 2005 et 2010, la proportion de Malgaches vivant en dessous du seuil de pauvreté est passée de 69% à 77% - avec un seuil de pauvreté établi à moins de 0,5 euro par jour et par personne en 2010.

Grande pauvreté, malnutrition et échec scolaire

Source Unicef

Dans les pays en développement, plus de 30 pour cent des enfants – soit environ 600 millions – vivent avec moins d’un dollar par jour. Toutes les 3,6 secondes, une personne meurt de faim. C’est habituellement un enfant de moins de cinq ans. Ce sont les enfants qui souffrent le plus de la pauvreté. Si un cruel manque de biens et de services affecte tout être humain, il compromet avant tout les droits des enfants à la survie, à la santé et la nutrition, à l’éducation, à la participation, et à la protection contre les mauvais traitements et l’exploitation.

Please reload